Personne hélas ne pense à m’aimer

Personne hélas ne pense à m’aimer, et pourtant je suis si hantée de tendresse, que j’arrive à redouter le moindre geste amical, de crainte de m’y perdre et d’y laisser tomber mon âme et ma fierté.Tant de fois trahie ,tant de fois déçue comment pourrait il en être autrement …
C’est ce que la vie m’a montré.. hélas.. »

Mireille Havet

aimer

Publicités