Et nos deux corps ont écrit le plus beau poème d’amour

Et nos deux corps ont écrit le plus beau poème d’amour
Qui en cet instant merveilleux n’a eu d’emprise
Sur les frissons, où se liquéfie le bonheur qui ère…
Dans l’écrin de tes bras en douceur tu m’as prise
Sous tes ailes m’entraînant alors vers ton bel univers…
Redonnant un souffle d’air pur d’une liberté
Aux accords bien jouaient de tes doigts sur ma peau…
Qui composent une mélancolie toute en légèreté
Celle dont le refrain raconte loin de moi, tes maux….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s