L’amour est dans les espaces infinis de l’âme đźŚ¸

L’amour est dans les espaces infinis de l’âme comme est dans une belle vallĂ©e le grand fleuve oĂą se rendent les pluies, les ruisseaux et les torrents, oĂą tombent les arbres et les fleurs, les graviers du bord et les plus Ă©levĂ©s quartiers de roc ; il s’agrandit aussi bien par les orages que par le lent tribut des claires fontaines.

Citation de Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s