Le temps irrévocable a fui.

Le temps irrévocable a fui. L'heure s'achève. Mais toi, quand tu reviens, et traverse mon rêve, tes bras sont plus frais que le jour qui se lève,

Le temps irrévocable a fui. L’heure s’achève. Mais toi, quand tu reviens, et traverse mon rêve, tes bras sont plus frais que le jour qui se lève, tes yeux plus clairs. À travers le passé ma mémoire t’embrasse.

PAUL-JEAN TOULET
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s