Respect de l’autre

L’amour n’est jamais contrainte. Il est joie, liberté, force.
Et c’est l’amour qui tue l’angoisse. Là où l’amour
manque naissent l’angoisse et l’ennui.
L’amour est emportement. L’amour est enthousiasme.
L’amour est risque.
N’aiment pas et ne sont pas aimés ceux qui veulent
épargner, économiser leurs sentiments.
L’amour est générosité, l’amour est prodigalité, l’amour
est échange.
Qui donne beaucoup, reçoit beaucoup en fin de compte.
Car nous possédons ce que nous donnons.
Aimer,
ce n’est pas mutiler l’autre, le dominer, mais l’accompagner
dans sa course, l’aider. Savoir accepter l’autre tel
qu’il est. Être joyeux du bonheur qu’il trouve.
L’aimer dans sa totalité : pour ce qu’il est, laideur et
beauté, défauts et qualités.
Voilà les conditions de l’amour, de l’entente.
Car l’amour est vertu d’indulgence, de pardon et de
respect de l’autre.

Martin Gray
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s