Ce ne sont pas des gens raisonnables….

Ce ne sont pas les gens raisonnables

qui amènent le bonheur..
Mais les rêveurs car les rêveurs agissent en fonction de leurs rêves et non pas en vertu de leurs intérêts..

– Wajdi Mouawad –

Publicités

Le pardon 🎀

« Je ne me suis jamais laissée impressionner par les grandes démonstrations de romantisme et les belles paroles..
L’amour est dans les petites choses, les attentions quotidiennes, la gentillesse et le pardon. »

Sarah McCoy

Je ne serai jamais une femme qui rentre dans la norme 🎈

Je ne serai jamais une femme qui rentre dans la norme.

Je préfère me retrouver en plein air, me promener sur une route non revêtue, porter mon regard sur la pleine lune avec une bouteille de vin rouge dans mes mains.

Je préfère avoir des enfants quand bon me semble, et non parce que la société l’attend davantage ou l’exige.

Je préfère me retirer dans un hamac sur la plage pendant six mois, et tremper ma plume au service de mon âme.

Je préfère être extrêmement fauchée par moments, plutôt que d’être mariée à un travail dont je n’arrive plus à payer l’hypothèque, et qui s’accroche à moi comme un hameçon.

Je préfère posséder des moments, que des investissements.

Je préfère manger seule, plutôt que d’être assise avec des femmes futiles.

Je boirais plutôt une bouteille de rhum de sept ans remplie de sable, sentir une légère odeur de fumée et de cendres que de rester assise lors d’une cérémonie religieuse pesante.

Je préfère apprendre de la vie que d’accumuler une montagne de dettes, dans un bureau.

Je boirais l’océan, encore et encore, afin de célébrer le fait d’être vivante.

Je préfère que mon amour soit défini par l’amour lui-même, ni plus ni moins.

Je n’ai pas besoin d’un anneau à mon doigt pour prouver que je suis amoureuse.

Si nous devons établir des jalons,
le mien sera mesuré par la quantité de joie que j’ai recueillie à la fin de chaque journée et le nombre de fois dans cette vie où j’ai vraiment, et profondément, ouvert mon cœur…
Que j’ai cherché, que j’ai vu, que j’ai aimé, et que je me suis réalisée.

Janne Robinson